Moubarak prévient Biden contre une "guerre de l’Iran"

Publié le par ag94

moubarakbideng--Custom---2-.jpg

 

aldaronline - Selon des sources politiques de haut niveau au Caire, la partie égyptienne a transmis à Joe Biden, vice-Président américain, de nombreux messages politiques -importants et urgents- portant sur l’évolution de la situation au Moyen-Orient.

Ces sources égyptiennes ont déclaré, sous le sceau de l’anonymat, que parmi les questions substantielles sur lesquelles le  Président Hosni Moubarak et la délégation américaine se sont mis d’accord, lors de la réunion du lundi 07 juin, à Charm al-Cheïkh, figure  la levée progressive du blocus imposé à la bande de Gaza. Les Etats-Unis et l’Egypte se sont engagés à revenir à la situation antérieure pour ce qui est des points de passage et des frontières, avec le retour des observateurs de l’Union européenne, et le déploiement des forces de sécurité palestinienne.


L’Egypte est en train de négocier un accord là-dessus avec l’autorité palestinienne et le mouvement de résistance Hamas, de manière à ce que les points de passage reviennent à la situation d’avant la prise de contrôle de Gaza par Hamas.  


Par ailleurs, la partie égyptienne a transmis à Joe Biden un message clair de mise en garde adressé à l’administration américaine, contre le danger de déclencher une  guerre contre l’Iran lors de la prochaine période, et contre le chaos et la destruction qui toucheront conséquemment l’ensemble des pays de la région, en prime les pays du Golfe. Le Caire a conseillé Biden de la nécessité de résoudre les différends avec l’Iran, à travers le dialogue politique et diplomatique, par l’entremise de médiateurs internationaux ou issus de la région, et de renoncer complètement à l’idée de la guerre.


L’Egypte a également appelé Joe Biden à la nécessité que Washington fasse pression sur Israël, en vue d’empêcher toute opération militaire, ou menace contre la Syrie, le Liban ou le Hezbollah, dans la mesure où cela risque d’attiser une guerre sur plus d’un front arabe et régional, en même temps. Washington se doit, selon l’Egypte, d’amener Israël à la retenue, par tous les moyens, tout en prenant des mesures concrètes et urgentes en vue d’améliorer les relations avec la Syrie, de redynamiser les négociations syro-israéliennes, sous un parrainage américain, et ce parallèlement aux négociations israélo-palestiniennes indirectes, ou même directes, dans un deuxième temps. C’est là, aux yeux de l’Egypte, la seule condition pour un succès américain total dans la paix au Moyen-Orient.

 

http://www.gnet.tn/revue-de-presse-internationale/moubarak-previent-biden-contre-une-guerre-de-liran/id-menu-957.html

Commenter cet article