L'UE appelle au gel de la colonisation et à l'ouverture des points de passage avec Gaza

Publié le par ag94

Palestine - Israël : L'UE appelle au gel de la colonisation et à l'ouverture des points de passage avec Gaza


L'Union européenne a appelé, mardi à Bruxelles, au gel de la colonisation israélienne et à l'ouverture des points de passage avec la bande de Gaza pour permettre la reprise des négociations israélo-palestiniennes.
L'Union européenne est préoccupée et appelle au gel de la colonisation et à l'ouverture des points de passage avec Gaza pour permettre aux aides humanitaires de parvenir à la population de la bande de Gaza ainsi que la reprise des négociations israélo-palestiniennes'', a indiqué M. Robert Rydberg, chargé du Proche-Orient au ministère suédois des Affaires étrangères, dont le pays préside l'UE.

Intervenant lors d'une réunion de l'Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne, M. Rydberg a souligné que les colonies israéliennes continuent de s'étendre malgré les multiples appels internationaux à Israël qui ''ne répond pas''.

Il a, de même, assuré de l'engagement de l'Union européenne pour accompagner le processus de paix et les négociations, rappelant que l'Union est en faveur de l'initiative américaine pour l'établissement de deux Etats palestinien et israélien ''vivant côte à côte''.

Le responsable européen a, par ailleurs, appelé les Palestiniens à surmonter leurs différends internes, affirmant que l'UE oeuvre pour la réconciliation interpalestinienne.

De son côté, Mme Leila Shahid, déléguée générale de Palestine auprès de l'UE, a assuré que les Palestiniens ''étaient, sont et seront toujours'' pour la paix et les négociations, soulignant la nécessité de l'arrêt ''total et immédiat'' de la colonisation israélienne qui continue à se développer, bloquant le dialogue et le processus de paix.

Elle a également appelé à l'ouverture des points de passage pour permettre à la population de la bande de Gaza, qui compte quelque 1,5 million de personnes, de recevoir les aides humanitaires notamment la nourriture et les médicaments.

Mme Shahid a soulevé aussi les questions d'Al Qods et de la démolition des maisons des Palestiniens qui entravent la poursuite des négociations israélo-palestiniennes.
MAP

Commenter cet article