"Meriem cedes ", première voiture électrique produite par la Palestine

Publié le par ag94

meccano-jeu-de-construction-kids-play-vroum-le-tracteur-77.jpeg 

 http://www.lemaghrebdz.com/lire.php?id=31878

 
 "Meriem Cedes" est le nom de la première voiture produite par la palestine. Oui, vous avez bien lu: la Palestine.
D'ailleurs celle-ci a été dévoilée dans sa forme définitive lors de la dernière exposition du concours "Made in Palestine 2010", qui a eu lieu du 23 au 25 Novembre dernier à Ramallah, en Cisjordanie.
Son concepteur et fabriquant s'appelle Mahmoud Medjahed, la soixantaine. Cette nouvelle voiture palestinienne est capable de rouler à une vitesse de 130 mètres kms par heure et elle peut transporter six personnes, conducteur compris. Mejdahed, son fabricant précise que sa voiture possède un moteur électrique. Elle est capable de convertir l'énergie simple qui l'a pénètre à travers une batterie qui produit de l'électricité qui permet de faire tourner le moteur en pouvant même dépasser les 130 kms à l'heure. Ce qui fait d'elle, remarque son concepteur le palestinien Mahmoud Medjahed, l'une des voitures électrique la plus rapide au monde.
Ce nouveau véhicule électrique ne dépasse pas un mètre de large et un demi mètre, en longueur de trois mètres et dem. Medjahed explique que la force de son moteur peut atteindre la puissance de 20 chevaux. Elle est fabriquée, annonce t-il,  avec des pièces provenant de vieilles voitures, tels que le moteur et la boite à vitesse, le volant etc. Il est utile de préciser que 41 nouveaux projets ont été présentés durant l'exposition avec 28 projets de la Cisjordanie y compris El Qods, et 13 projets de la bande de Gaza. Medjahed, qui a développé sa voiture dans la ville d'El Khalil en Cisjordanie, a fait savoir qu'il a effectué plusieurs expériences avec sa voiture à travers les différentes rues d'El ,Khalil avant de la transférer à Ramallah. "Elle est plus sûre pour ses occupants que ceux des voitures alimentées par du combustible.
Elle est l'amie de l'environnement puisqu'elle ne pollue nullement ", déclare t-il tout fier. Mieux encore, Moudjahed ne veut pas s'arrêter là avec sa voiture puisqu'il veut la développer pour qu'elle puisse fonctionner dans le futur à l'énergie solaire pour se passer de l'énergie électrique et devenir ainsi une voiture autoalimentée. Tout en précisant que sa voiture " ne dépasse le poids de 1300 kg ", il conclut: "Je l'utilise dans les rues d'El Khalil, et j'espère trouver une possibilité d'avoir une licence spéciale ces véhicules pour être en mesure de l'utiliser à les rues de la Cisjordanie , avant d'espérer qu'elle soit adopter mondialement pour rendre service à l'humanité".
Saïd Ben

Commenter cet article