Lettre à Hind Khoury représentante del’OLP et de l’ANP en France

Publié le par ag94

1075932011.jpgBonjour Hind,

 

Sur le site internet de la « délégation générale de Palestine » il est fait mention « Autorité Nationale Palestinienne », c’est donc au titre de cette représentation que je t’écris.

Les forces de sécurité palestinienne ont arrêté hier jeudi 25 février 2010 quatre jeunes militants du FPLP à Naplouse. Arrestation exécuté à la demande de l’occupant israélien.

Comment te décrire mon désappointement qui entraine irrémédiablement ma colère.

Colère encore plus grande qu’en ce jour d’avril 2009 je me suis fait « braquer » par la « sécurité » palestinienne en sortant du camp de Balata. Ce jour la ce n’est pas un fusil de guerre de l’occupant, qui me mettait en joue mais un fusil de ce qui devrait être mes « frères » palestiniens.

Quel rôle joue réellement l’Autorité Nationale Palestinienne ? Depuis plus de 25 ans de négociation la situation du peuple palestinien s’aggrave, excepté sans doute pour les « businessmans » dont les affaires fleurissent.

Depuis 2005 s’ajoute à cela la répression, par la « sécurité »palestinienne, contre les forces politiques qui militent pour que justice et droit sois rendu au peuple palestinien.

C’est avec un grand respect doublé d’amitié que je t’écris, mais je ne peux rester silencieux face aux actes commis par l’autorité nationale palestinienne, actes contraires à la nécessaire unité de tout le peuple et de toutes ses forces vives organisées.

Certes je n’ignore pas les manquements grave à cette unité commise à Gaza, pas plus que j’ignore la répression qui y sévit aussi. Je condamne sans hésitations, les actes du Hamas, mais ceux-ci ne sont pas commis pour assurer la sécurité de l’occupant sioniste ! à l’inverse de l’autorité nationale palestinienne qui agit sous directive de l’occupant ce qui n’est pas acceptable ni explicable !

Voilà, je voulais simplement t’écrire que je condamne ces arrestations politiques et celles qui les ont précédées et que je ne peux soutenir une autorité nationale palestinienne qui enferme ses enfants, cristallise les divisions internes à la société palestinienne pour les intérêts de l’occupation.

J’aurais toujours plaisirs à te rencontrer et te garde toute mon amitié. Ma’asalame sadiki.

Commenter cet article