Les factions palestiniennes à Gaza, à l’exception du Fatah, ont tenu une réunion dimanche [26 décembre] invitant les institutions internationales et du monde arabe à faire pression sur Israël

Publié le par ag94

A1-285.jpg

http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=9906

 

 

Les organisations ont discuté d’un possible nouvel assaut militaire israélien contre la bande de Gaza, un certain nombre de dirigeants politiques et militaires israéliens lançant des menaces d’une attaque.

Israël affirme que des groupes armés [de la résistance palestinienne] ont procédé à des tirs de fusées artisanales contre des colonies israéliennes à proximité [du territoire sous blocus].

Les dirigeants palestiniens réunis ont dit vouloir supprimer tous les obstacles qui empêchent l’unité et la réconciliation des Palestiniens, et vouloir comptabiliser toutes les violations des libertés publiques.

Walid Al Awad, membre du bureau politique du Parti du Peuple Palestinien (marxiste - PPP), a lu le communiqué final de la réunion déclarant que le peuple palestinien était la victime de l’occupation israélienne, et qu’il avait le droit légitime de résister.

Un des dirigeants politiques du Hamas, Ismaïl Al Ashqar, a également déclaré que les Palestiniens ont le droit de résister à l’occupation et aux permanentes agressions.

Le chef politique du Jihad islamique, Khader Habib, a déclaré de son côté que cette réunion avait eu lieu dans un contexte de renforcement des menaces israéliennes d’un nouvel assaut contre la bande de Gaza.

Il a également réclamé l’unité nationale, et la fin de toute sorte de tension interne.

Mahmoud Khalaf, membre du Comité central du Front Démocratique pour la Libération de la Palestine (FDLP), a dit que les organisations ont tenu leur réunion pour affirmer le droit légitime à la résistance contre l’occupation.

Il a ajouté que des discussions sur une trêve avec Israël ne peuvent pas avoir lieu alors que l’armée d’occupation bombarde le peuple palestinien à Gaza et poursuit ses crimes.

Abu Khalaf a également réclamé l’unité de toutes les organisations afin de résister à l’occupation israélienne.

Des années de discussions, principalement parrainées par l’Egypte, ont échoué à amener les mouvements rivaux du Fatah et du Hamas à signer le document proposé par les Egyptiens pour établir l’unité palestinienne.

Les vagues d’arrestations politiques conduites par les forces de sécurité dominées par le Fatah en Cisjordanie, et les arrestations conduites par le Hamas à Gaza ont contribué à bloquer les discussions.

Le 27 décembre 2008, Israël a lancé une offensive meurtrière contre la bande de Gaza, assassinant 1419 Palestiniens et en blessant plusieurs milliers d’autres. Treize Israéliens, dont 8 soldats, ont été tués pendant la guerre. Quatre des soldats ont été tués par des tirs de leur propre camp.

La très grande majorité des victimes palestiniennes étaient des civils. Des personnes âgées, des enfants, des enfants en bas âge et des membres des services civils de secours ont été assassinés ou blessés tandis que l’armée d’occupation bombardait des zones d’habitations, des centres médicaux et des hôpitaux, des infrastructures scolaires dont des écoles de l’UNRWA - où des civils s’étaient abrités - des mosquées et d’autres structures civiles.

29 décembre 2010 - Al Qassam Website - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.qassam.ps/news-3977-Gaza...
Traduction : Info-Palestine.net

Commenter cet article