Les colons sionistes : Une longue histoire de terrorisme Reham Alheslsi

Publié le par ag94

arton11456-5e2d4.jpg
"mais bien-sûr que tu peux aller jouer dans la maison du petit Mouloud. Et s’il n’a pas envie, tu prends ça."

Les colons sionistes, colons illégaux venus de tous les coins du monde pour voler et occuper la terre palestinienne, ont le feu vert pour tuer tous les Palestiniens qu’ils veulent et n’ont aucun scrupule à violenter les civils palestiniens.

Tuer par balles ou à coups de couteau, battre à mort, écraser les Palestiniens, voler leur terre, leurs biens et leur eau, raser leurs terres cultivées, arracher leurs arbres, brûler ou voler leurs récoltes, faire des raids dans leurs maisons et bloquer leurs routes sont les formes que revêt cette violence.

Les attaques de colons sont souvent déclenchées de leur propre initiative et sans la moindre provocation de la part des Palestiniens ni la moindre menace à leur sécurité. Lors des attaques les colons sont souvent accompagnés de soldats israéliens qui soit regardent sans tenter d’arrêter les colons soit même participent aux attaques et protègent les colons. Les colons sionistes sont rarement poursuivis pour leurs attaques terroristes et dans les rares cas où ils le sont, leurs condamnations sont légères.

Au fil des ans, les attaques terroristes des colons sionistes qui occupent la terre palestinienne ont augmenté en nombre et en brutalité. Les agressions comme brûler des maisons palestiniennes, des mosquées, des voitures et des champs sont devenues quotidiennes de même que battre et attaquer des enfants palestiniens sur le chemin de l’école ou des civils palestiniens qui vont ou reviennent du travail.

J’ai essayé rétrospectivement de rassembler quelques exemples d’attaques terroristes perpétrées par les colons sionistes qui occupent la Palestine (les citations et l’information viennent de www.pchrgaza.org sauf mention contraire).

1983 : Le 26.07.1983, un groupe de colons sionistes protégé par des soldats israéliens a fait un raid dans le campus de l’Université de Hébron et les salles de conférence, en hurlant et en lançant des grenades à main au hasard. 3 Palestiniens furent tués et 22 blessés. Les 3 martyrs sont Said Iddin Hasan Dabri (39 ans), Jamal As’ad (29 ans) et Samith Ammour (26 ans).

1988 : Beita : Un exemple de terrorisme sioniste et la réponse israélienne.

Le 06.04.1988, à 8H30 du matin, un groupe de colons sionistes de Elon Moreh s’est arrêté à l’extérieur du village palestinien de Beita. Le groupe était formé d’enfants et de leurs gardiens armés. Un habitant palestinien a essayé de dissuader les colons d’entrer dans le village en offrant de les conduire par une route qui contournait le village. Les sionistes ont refusé. Entre temps des villageois qui travaillaient dans les champs s’étaient approché pour voir ce que voulaient les colons. Un garde sioniste armé, Rumain Aldubi, qui est connu pour être un colons fanatique et violent a ordonné aux habitants de Beita de partir. Comme Tayser se tournait pour partir, le garde lui a tiré dans le ventre et dans la jambe. Il a ensuite continué à tirer autour de lui et a tué Mousa daoud Bani Shamsi (20 ans). les colons sont alors entrés dans le village où les attendaient les autres villageois qui étaient sortis pour se renseigner sur la cause de la fusillade. Quelques villageois voulaient garder les colons jusqu’à ce que l’armée d’occupation arrive pour lui remettre les assassins de Mousa. D’autres pensaient qu’il fallait mieux les laisser partir. Le garde Aldubi a recommencé à tirer et il a tué Hatem Fayez Ahmad Jaber (22 ans). Selon les villageois une des enfants des colons, Tirza Porat, a essayé d’arrêter Aldubi en lui disant que ce qu’il faisait était horrible. Elle a essayé d’attraper son fusil et il l’a tuée. La mère de Bani Shamsi qui était là a frappé Aldubi sur la tête. Quand il est tombé par terre, inconscient, les habitants du village ont pris son arme et celle de l’autre garde et les ont posées sur le sol en attendant l’IOF (Israel occupation forces). Pendant ce temps les habitants du village ont pris soin des enfants et les ont protégés. Quand l’armée est finalement arrivée il était 10H30.

Beita fut déclaré zone militaire fermée. Puis l’IOF a transformé l’école du village en un centre de détention et y a enfermé des centaines d’habitants. Isam Halim Mohammad (15 ans) a été tué pat l’IOF alors qu’il s’enfuyait du village pour essayer d’échapper à l’arrestation générale. Le même jour des dizaines d’oliviers furent déracinés et 5 maisons palestiniennes furent détruites aux explosifs. L’IOF a déclaré aux reporters qu’on ne pouvait pas établir un lien direct entre "le meurtre de la fille des colons" et les maisons démolies, c’est à dire que des maisons prises au hasard ont été détruites pour punir collectivement les villageois pour un meurtre qu’ils n’avaient pas commis. 8 maisons supplémentaires furent détruites le lendemain après qu’un rapport de l’armée israélienne ait confirmé que la balle que l’on avait trouvée dans la tête de la petite fille provenait bien de l’arme d’Aldubi, la même arme qui avait aussi tué deux Palestiniens. Le rapport disait que quand les armes avaient été saisies par les Palestiniens leur chargeur était vide. Il confirmait aussi que les Palestiniens avaient en fait protégé les enfants des colons. Israël a aussi expulsé du village 6 Palestiniens en guise de punition collective supplémentaire pour un meurtre commis par un colon. Même après que le rapport ait été publié les sionistes ont continué d’accuser les Palestiniens d’avoir tué la petite fille et d’avoir volé les armes des gardes. Les politiciens israéliens, les leaders des colons et d’autres personnalités ont crié vengeance et demandé une mesure de rétorsion brutale contre les Palestiniens de Beita. Le ministre des Affaires Religieuses de l’époque a demandé que Beita soit rayé de la carte et qu’une colonie appelée Tirza Porat soit construite à sa place.

Aucun colon sioniste n’a jamais été puni pour le meurtre des 3 habitants palestiniens de Beita.

La tragédie de Beita n’est qu’un exemple de la nature du sionisme et des colons sionistes : Ils tuent des civils palestiniens innocents sans aucune raison et même une fillette juive et puis accusent les Palestiniens du meurtre et les désignent à la vindicte publique. En fin de compte les Palestiniens ont été punis pour un crime qu’ils n’avaient pas commis et punis pour avoir été les victimes d’un acte terroriste sioniste.

1990 : Le 08.10.1990, environ 200 000 colons sionistes ont marché vers la mosquée Al-Aqsa. Assistés par les soldats de l’armée d’occupation, des colons fanatiques se sont mis à tirer au hasard sur les Palestiniens désarmés avec des mitraillettes et des bombes gaz. Les hélicoptères israéliens ont participé au massacre. Pendant le massacre qui a duré 35 minutes, 17 Palestiniens furent tués et environ 900 blessés, la plupart à la tête et au coeur.

1994 : Le 25.02.1994, le colon sioniste Baruch Goldstein, un leader de l’organisation terroriste Kach, est entré dans la mosquée Ibrahimi de Hébron et a tué 29 Palestiniens qui étaient en train de faire la prière du soir. La fusillade a duré 10 minutes et les soldats de l’IOF qui étaient dehors non seulement ne sont pas intervenus pour arrêter le massacre mais ils ont fermé les portes de la mosquée pour empêcher les Palestiniens de s’échapper. Quand le massacre a été terminé les soldats de l’IOF et d’autres colons sionistes sont entrés dans la mosquée et se sont mis à tirer sur les Palestiniens survivants. 30 Palestiniens supplémentaires ont été tués par l’IOF et les colons sionistes soit en essayant de porter secours aux blessés soit pendant les funérailles des martyrs assassinés, soit au cours de manifestations organisées pour protester contre le massacre.

Le 17.07.1994, des colons sionistes et des soldats des forces d’occupation israéliennes ont ouvert le feu sur des Palestiniens qui attendaient au barrage d’Erez. 11 Palestiniens furent tués et plus de 200 blessés.

1996 : Le 15.10.1996, Zayid Fathi, 13 ans, de Yabad, Jénine, fut kidnappé par des colons sionistes en revenant de l’école et brutalement battu. Le même jour, un autre groupe de colons des environs de Naplouse ont attaqué 4 enfants palestiniens et les ont roué de coups. Un des enfants, mahmoud Bajawi, fut battu jusqu’à en perdre connaissance. Le 24.10.1996, des colons ont lâché des chiens sur un groupe d’enfants palestiniens en route pour l’école. Le 27.10.1996 des colons ont roué de coups Sahar Abdel Raouf Al-Muhtasib sous les yeux de soldats israéliens.

2001 : Le 19.07.2001, un groupe de colons sionistes ont arrêté une voiture palestinienne transportant une famille de Ethna, Hébron, qui revenait d’un mariage. Les colons ont tiré sur les occupants de la voiture et ont tué 3 Palestiniens y compris un bébé de 3 mois et blessé au moins 5 personnes. Selon Amnistie Internationale "l’attaque s’est produite à proximité d’un barrage israélien mais les soldats n’ont pas arrêté la voiture des assassins quand elle y est passé en s’enfuyant".

Selon PCHR (Palestinian Center for Human Rights) "un groupe de colons appelé "la cellule Halhul" a perpétré plusieurs attaques sur des Palestiniens et en a tué et blessé plusieurs. Le 11 avril, le groupe a tiré sur une voiture palestinienne près de Hébron. Ils ont attaqué une autre voiture près de la colonie "Rimonim" et encore une autre près de la colonie "Ma’ale Adumim" faisant un mort palestinien. En juillet 2001, un groupe de colons appelé "le comité pour la sécurité routière" a revendiqué une attaque armée sur une voiture palestinienne près du village d’Ethna à Hébron dans laquelle 3 civils palestiniens dont un bébé de 2 mois, trouvèrent la mort. Les circonstances de l’attaque indiquent qu’elle n’aurait pas pu réussir sans le concours logistique, la protection et la complicité d’autres organisations et l’accord tacite de l’armée israélienne. Selon le journal israélien Ha’aretz, les autorités israéliennes ont identifié les attaquants mais n’ont pris aucune mesure contre eux".

"Le 15 janvier, des douzaines de colons de la colonie de "Gush Qatif" ont attaqué le secteur de Al-Mawasi à Khan Yunis qui est sous contrôle militaire israélien. Selon des témoins, les colons ont attaqué le secteur vers 12H30 sous la protection des forces israéliennes d’occupation. Ils ont attaqué des installations civiles palestiniennes, des maisons et des cultures. Les témoins ont ajouté que les colons ont tiré sur les maisons palestiniennes, mis le feu a trois maisons et à des serres et détruit le réseau d’irrigation des terres agricoles. Ils ont aussi mis le feu a plusieurs restaurants et cafés du bord de mer. Les forces israéliennes d’occupation sont intervenues seulement deux heures plus tard pour mettre fin aux attaques. Ce qui a laissé tout le temps aux colons de terrifier les Palestiniens et de causer des destructions massives.

Le 28 mars, plus de 100 colons juifs et soldats israéliens se sont rendus dans le secteur de al-Karantina de Cisjordanie et ont pénétré à environ 350 mètres à l’intérieur d’un territoire qui est sous total contrôle de l’Autorité Palestinienne (PNA). Les colons, sous l’entière protection des forces israéliennes, ont attaqué des maisons palestiniennes, à coups de pierre et de matériel incendiaire et ont brisé les fenêtres avec des barres de fer. Ils s’en sont pris aussi aux véhicules et ont mis le feu à neuf voitures, dont deux appartenaient à la municipalité de Hébron. L’après-midi, des colons juifs ont mis le feu a une partie du siège du Ministère Palestinien des Dotations Religieuses situé près de la colonie "Avraham Avino"causant des dommages irréversibles à ses équipements.

Le 19 juin, plusieurs colons ont mis le feu à des terres palestiniennes au sud-ouest de la route qui mène à "Ennab", une colonie établie sur les terres des villages palestiniens de Ramin, Beit Lied et Anabta près de Tulkarm. Des terres des trois villages ont brûlé. Environ 2 500 dounams (1 dounam : environ1000m2 NdT) de terre plantée d’oliviers, d’amandiers et de figuiers a été brûlée. Selon des témoins, les forces israéliennes étaient présentes dans les endroits qu’on brûlait mais ne sont pas intervenues. Les soldats ont même empêché les civils palestiniens d’éteindre le feu en tirant sur eux".

2002 : "Le 21 juin 2002, des colons armés ont attaqué le village de Burin, au sud de Naplouse, et brisé les fenêtres et les portes des maisons. Un colon a tiré sur ’Othman Edris’ Abdul Hamid Shehada, 23 ans, et l’a tué d’une balle en plein coeur.

Le 28 juillet 2002, plusieurs colons juifs ont attaqué des maison palestiniennes dans la vieille ville de Hébron. Ils ont tiré sur des civils palestiniens et mis le feu a plusieurs maisons et endommagé ce qu’elles contenaient. Une adolescente palestinienne de 14 ans, Nivin Mousa Jamjum, a été tuée d’une balle dans l’oeil droit.

Le 26-28 juillet 2002, des colons armés ont lancé une série d’assauts contre des civils palestiniens dans la partie de Hébron qui est sous plein contrôle des forces d’occupation israéliennes. Les colons ont attaqué des civils palestiniens et leurs maisons dans la vieille ville et d’autres parties du centre ville." Une soldate israélienne a dit à B’Tselem (Organisme israélien des droits de l’homme NdT) : "J’ai vu un groupe de colons composé d’adultes, de femmes et d’enfants faire des raids dans les maisons palestiniennes et tout détruire. Ils ont détruit les murs qui entourent les maisons, les pots de fleur et les voitures. J’ai vu un soldat en service dans le secteur. Il se tenait près d’une maison que les colons avaient envahie et il n’a pas bougé. Peu après quatre autres soldats sont arrivés mais eux non plus n’ont pas essayé d’arrêter les colons."

"Dans le cadre de ces attaques, vers 19H, le 26 juillet 2002, plusieurs colons ont attaqué la maison de Yousef al-Sharbati dans la partie de Hébron qui est sous contrôle sécuritaire israélien. Ils ont mis le feu a une pièce de la maison et on détruit tout ce qu’il y avait dans la maison, les réseaux électroniques et les tanks d’eau. Puis ils ont pris le contrôle de la maison sous la protection totale des forces de l’armée d’occupation et de la police. Plus tard, l’armée israélienne a fait sortir la famille al-Sharbati de sa maison, soi-disant pour les protéger des colons qui occupaient leur maison. C’est la famille palestinienne que la police israélienne a fait sortir de force au lieu d’expulser les colons.

Pendant l’attaque des colons contre Burin le 21 juin 2002, selon des témoins, les forces armées israéliennes se sont pas intervenues pour arrêter les attaques. Eu contraire les soldats ont même empêché les civils palestiniens de se défendre."

Le jour précédent, le 27 juillet 2002, plusieurs colons de la colonie de "Kiriat Arba" au sud-est de Hébron ont lancé une série d’attaques dans le secteur sud de Hébron avec des armes à feu et des objets tranchants. Ils ont tiré à balles réelles sur Fawaz radwan Edris un garçon de 9 ans qui jouait près de sa maison, lui causant une blessure grave à la tête. Le même jour, un colon a donné un coup de couteau dans le dos de Ahmed Mohammed al-Natsha, un enfant de 7 ans, pendant l’attaque de sa maison.

Le 17 septembre 2002, une bombe, apparemment déposée par des colons extrémistes a explosé dans l’école élémentaire du village de Zeif au sud de Hébron vers 10H. Environ 400 élèves étaient en classe quand l’explosion s’est produite. 9 élèves ont été blessés. Les forces d’occupation israéliennes sont arrivées à l’école et après l’avoir fouillée ont découvert deux autres bombes qu’ils ont désactivées.

Le 6 octobre 2002, pendant que des fermiers palestiniens du village de ’Aqraba cultivaient leurs oliviers dans leurs terres au nord-est de leur village, ils furent surpris par des colons qui ont ouvert le feu à balles réelles blessant Hani Yousef Bani Murra, 26 ans, dans la cuisse droite. Comme les colons ont continué à tirer sur les fermiers deux heures durant, Murra n’a pas pu être emmené à l’hôpital. Il a été finalement emmené dans un centre médical du village mais il n’a pas survécu à ses blessures. Fadi Fadhel Bani Murra, 26 ans, a aussi été blessé pendant cette attaque par une balle réelle dans le coude."

Le 07.10.2002 les colons sionistes ont attaqué des fermiers qui faisaient la récolte des olives à Naplouse et on tué un Palestiniens et en ont blessé deux autres. "Les officiers de l’armée israélienne ont confirmé que les colons attaquaient délibérément les personnes qui récoltaient les olives et que l’armée n’avait pris aucune mesure réelle pour les en empêcher."

2005 : Le 17.08.2005, un colon sioniste a tué 4 Palestiniens à Naplouse. Selon le PCHR "Mohammed ’Ali Hassan Mansour, 49 ans, du village de Kufor al-Jaleel près de Naplouse et Khalil Mohammed Ra’ouf Welaiwel, 40 ans, de Qalqilya, qui travaillaient dans la colonie israélienne de "Shilo", rentraient du travail dans un véhicule israélien. Le chauffeur, qui était un colon israélien de 40 ans appelé Ashir Weisgen de la colonie de "Shavot Rachel" a arrêté le véhicule devant le garde de la zone industrielle de la colonie de "Shilo". Il a bu de l’eau et a volé le pistolet du garde. Il est alors retourné à sa voiture en courant et il a tiré sur les deux Palestiniens à bout portant. Les deux ouvriers sont morts sur le coup. Puis le colon est retourné en courant dans la zone industrielle et a tiré sur plusieurs ouvriers palestiniens qui attendaient une voiture pour rentrer chez eux. Un des ces travailleurs, Bassam Mousa Tawafsha, 40 ans, du village de Senjil près de Ramallah a été tué. Deux autres ouvriers ont été bléssés : Ussam Mousa Tawafsha, 30 ans, du village de Senjil et Rawhi Abu Hani 35 ans, du village de Qaryout près de Naplouse. Tous les deux ont été transportés dans un hôpital israélien mais le premier est mort un peu plus tard."

"Le 6 août 2005, plusieurs colons israéliens des avant-postes coloniaux du centre de Hébron ont attaqué Anas Zuhair al-Bayed, 16 ans. Il a été blessé à la bouche, au cou et à la jambe droite et avait des contusions sur tout le corps.

Le 13 novembre 2005, plusieurs colons israéliens de "Kiriat Arba" à l’est de Hébron, ont attaqué des maisons du quartier de Wad al-Husan avec des pierres, des barres de fer, des bouteilles vides et des bouteilles explosives. Un enfant palestinien de 3 ans, Nour Suleiman Abu Su’aifan a été gravement blessé au pied gauche. Deux maisons ont aussi été endommagées.

Le 4 septembre 2005, 12 colons israéliens armés de pistolets, de couteaux et de barres de fer sont sortis de la colonie de "Ma’oun" au sud-est du village de Yatta au sud de Hébron. Ils ont attaqué des tentes et du bétail appartenant à des civils palestiniens du secteur de Khalayel al-Adra à l’ouest de la colonie mentionnée. Ils ont tué 6 moutons, en ont blessé 10 autres et ont endommagé les fermes."

2006 : "En 2006, PCHR a enquêté sur 100 attaques perpétrées par des colons israéliens : 75% à Hébron ; 10% à Naplouse ; 6% à Qalqilya ; 5% à Bethlehem ; 2% à Jénine et Jéricho. Ces attaques avaient pris différentes formes : attaques à main armée, agressions physiques, attaques des maisons, des écoles et des élèves, attaques des sites religieux, des fermiers et des bergers etc..."

2007 : "En 2007 PCHR a recensé 100 attaques perpétrées par des colons israéliens : 62% à Hébron ; 19% à Naplouse ; 5% à Bethlehem ; 5% à Tulkarm ; 4% à Salfit ; 3% à Jérusalem ; 1% à Jénine ; et 1% à Qalqilya. Les attaques ont été classées comme suit : 29% d’agressions contre les fermiers, les bergers et leurs biens, 19% contre les maisons, 14% étaient des passages à tabac, 6% étaient contre les sites religieux, 5% étaient des attaques à main armée, 2% étaient des attaques au couteau, dans 2% des cas les Palestiniens avaient été écrasés par une voiture, et les 23% restants représentaient d’autres formes d’agressions comme bloquer des routes, jeter des pierres à des véhicules civils palestiniens."

Le 22.09.2007, des colons de la colonie de "Nikudim" près de Bethlehem ont intercepté une ambulance et à la pointe du fusil ont forcé les deux infirmiers à descendre et les ont roué de coups.

"Le 2 février 2006, la voiture d’un colon israélien a intercepté un car d’écoliers palestiniens qui roulait sur la route de Bethlehem à Hébron en direction du camp de réfugiés de al-’Arroub. Quatre colons armés de fusils M16 et de pistolets sont sortis de la voiture. Deux colons sont montés dans le car en hurlant des menaces et des insultes au chauffeur et aux enfants. Les enfants étaient terrifiés et plusieurs ont sauté du bus. Alors les deux colons se sont mis à battre violemment les enfants qui étaient restés dans le bus. Cinq enfants ont été blessés."

2008 : "En 2008, PCHR a recensé 170 attaques perpétrées par des colons israéliens, 70 de plus qu’en 2007. Les attaques de 2008 se sont réparties comme suit : 90 à Hébron ; 26 à Naplouse ; 20 à Ramallah et al-Bireh ; 12 à Qalqilya ; 8 à Jérusalem ; 7 à Salfit ; 4 à Bethlehem ; et 3 à Jénine. Les attaques ont été classées comme suit : 48 étaient du harcèlement ; 36 attaques contre les maisons ; 34 contre les fermiers et bergers et leurs biens ; 13 attaques à main armée ; 7 attaques contre des sites religieux ; dans 5 cas les colons avaient écrasé des Palestiniens et dans 27 autres cas ils avaient bloqué les routes et lancé des pierres sur des véhicules civils palestiniens."

"Vers 21H le samedi 27 septembre, des douzaines de colons israéliens armés ont envahi les vilalge de Kufor al-Dik à l’ouest de Salfit. Ils ont tiré en l’air pour effrayer les civils palestiniens qui sortaient de leurs maisons pour essayer de les arrêter. Les colons israéliens se sont installés au centre du village et ont jeté des pierres sur les maisons sous la protection des troupes de l’IOF qui avaient envahi le secteur. Plusieurs maisons et voitures furent endommagées ainsi que des biens publics. Les troupes de l’IOF ont tiré des balles de métal recouvertes de caoutchouc et ont lancé des gaz lacrymogènes sur les douzaines de Palestiniens qui s’étaient rassemblés pour protéger leurs maisons et leurs biens. Isma’il Eyad Ahmed, 13 ans, a été blessé par une balle de métal enrobée de caoutchouc à la main gauche. Peu après l’IOF a imposé un couvre-feu sur le village et a lancé ses véhicules militaires sur les Palestiniens pour les forcer à se disperser et pour pouvoir les arrêter. Une voiture de l’armée a renversé et a blessé ’Abdul Rahim Hussein Ahmed, 29 ans.

Vers 10H le jeudi 2 octobre, des colons israéliens de la colonie "Shavot Aam" près du village de Kufor Qaddoum à l’est de Qalqilya ont lancé un raid pour brûler de larges portions de terres plantées d’oliviers près de la route qui va de Qalqilya à Nablus. Les habitants du village ont essayé d’éteindre le feu, mais l’IOF les en a empêché. Selon les propriétaires du terrain, les colons israéliens avaient déjà installé des tentes et saisi une maison à cet endroit. Comme des hauts gradés de l’armée israélienne leur avaient ordonné de libérer la terre, les colons se sont déplacés un peu plus loin et de là, sous la protection de l’IOF, ils ont lancé l’attaque pour brûler la terre qu’ils venaient d’évacuer.

Vers 20H le même jour, des douzaines de colons israéliens de la colonie "Janat Shomron" à l’est de Qalqilya ont essayé d’envahir le village de Azzoun, à l’est de Qalqilya. L’IOF est intervenu et a empêché les colons d’entrer dans le village afin d’éviter des heurts avec la population palestinienne qui s’était rassemblée à l’entrée nord du village pour empêcher les colons de venir ravager le village.

A midi le vendredi 3 octobre, au moins 50 colons israéliens de la colonie de "Kiriat Arba" au sud-est de Hébron ont attaqué des civils palestiniens qui commençaient la récolte des olives dans des terrains appartenant au clan al-Ja’bari, avec des militants de la paix israéliens et internationaux qui étaient venus les aider. L’agression a causé des blessures à ’Abdul Karim Ibrahim, 39 ans, et des ecchymoses à 2 militants de la paix."

Le 02.08.2008, des colons sionistes de "Kiriat Arba" ont attaqué un mariage palestinien à Hébron et blessé deux Palestiniens. Les colons ont aussi poussé Abu Hattah (15 ans) du toit de sa maison à Hébron ce qui lui a brisé le dos. Le jour précédent, les colons avaient attaqué un autre mariage palestiniens blessant 5 Palestiniens.

Le vendredi 05.12.2008, B’Tselem a diffusé des vidéos sur l’attaque à main armée de deux Palestiniens par un colon sioniste. Pour protester contre l’évacuation d’une colonie illégale, des colon sionistes avaient attaqué des palestiniens et des maisons palestiniennes de Hébron le 04.12.2008. Un colon sioniste avait tiré une balle dans la poitrine de Hosni Abu Se’ifan, 40 ans, et avaient blessé son père, Abdil Hai Abu Sa’ifan, 65 ans, au bras.

2009 : " En 2009, PCHR a recensé 233 attaques perpétrées par des colons israéliens, la plupart d’entre elles à Hébron. En 2009, les attaques se sont réparties comme suit : 86 à Hébron ; 67 à Naplouse ; 11 à Ramallah et Al-Bireh ; 14 à Qalqilya ; 22 à Jérusalem ; 11 à Salfit ; 12 à Bethlehem ; 3 à Jénine ; et 7 à Tulkarm. Les attaques ont été classées comme suit : 47 cas de harcèlement ; 40 attaques contre les maison ; 63 contre les fermiers, les bergers et leurs biens ; 12 attaques à main armée ; 9 contre des sites religieux ; 6 attaques perpétrés au moyen de voitures ; et 56 autres attaques comme bloquer les routes et lancer des pierres sur des véhicules civils palestiniens."

En 2009, les colons sionistes ont déraciné au moins 5 500 oliviers dans toute la Cisjordanie. De plus les colons sionistes et l’IOF ont mené des attaques conjointes contre des civils palestiniens et leurs biens. "Le 8 avril 2009, des douzaines de colons israéliens accompagnés par l’IOF ont déferlé sur le village de Kherbat Safa, au nord-ouest de Hébron. Ils ont blessé 9 civils palestiniens. Le 24 avril 2009, 12 civils palestiniens dont 2 enfants ont été blessés quand des colons israéliens armés accompagnés par l’IOF ont envahi le village de Ourif au sud de Naplouse."

2010 : Pendant toute l’année 2010, des familles palestiniennes ont été expulsées par la force de leurs domiciles par l’armée d’occupation israélienne et les colons sionistes qui ont pris possession de leurs maisons. Le 30.01.2010 une famille palestinienne fur expulsée de sa maison dans la vieille ville de Jérusalem occupée. Le 28.04.2010 une famille palestinienne fut expulsée de sa maison de Beit Safafa. Une autre famille fut expulsée de sa maison de Beit Safafa le 03.05.2010. Le 29.07.2010 des colons sionistes ont occupé un bâtiment de la vieille ville de Jérusalem occupée, expulsant les familles palestiniennes qui y logeaient.

Le 04.05.2010 les colons sionistes ont mis le feu à une mosquée à Al-Lubban Ash-Sharqiyyeh, Naplouse. L’année précédente, le 09.12.2009, des colons sionistes avaient mis le feu à une mosquée de Yasuf, Salfit.

Le 02.04.2010 des colons sionistes ont agressé Riqfa Al-Kurd (89 ans) et sa fille Nadya (50 ans) de Sheikh Jarrah, dans la partie occupée de Jérusalem.

Le 27.04.2010 Muhammad Ar-Ruweidi (11 ans) et Mustafa Al-Julani (12 ans) de Silwan à Jérusalem occupée furent roués de coups par des colons sionistes.

Le 03.06.2010 un colon sioniste a tiré sur Mu’taz Mousa Omra Banat (16 ans) et Mohammad Ibrahim Al-Bis (16 ans) à l’entrée du camps de réfugiés Al-Arroub, Hébron. Le colon sioniste a arrêté sa voiture, en est descendu et il a commencé à tirer au hasard sur un groupe d’enfants qui allaient à l’école. Le 24.06.2010 Mohammad, qui avait reçu une balle dans la poitrine, a reçu l’ordre de se rendre au centre de détention de Etzion pour rapporter l’incident. Il y alla avec son père et après plusieurs heures d’interrogatoire, la police d’occupation condamna l’enfant à payer une amende bien que le colon sioniste qui avait tiré sur Mohammad se soit rendu à la police israélienne et ait reconnu les faits.

Le 29.04.2010 des colons sionistes ont attaqué le village palestinien de Huwwara, détruit des biens, vandalisé des maisons et mis le feu à ses terres cultivées. Le 16.06.2010, des douzaines de colons sionistes de "Kiriat Arba" ont fait une descente dans les maisons palestiniennes du village palestinien de Jabal Jalis au milieu de la nuit, vandalisé et détruit les cultures du village. Le 30.07.2010, des douzaines de colons sionistes ont attaqué Burin et mis le feu à ses cultures. Quelques jours plus tôt, des colons armés avaient fait un raid dans le village, tiré sur les villageois, arraché des oliviers et mis le feu aux culture. Le 06.08.2010 des colons sionistes ont mis le feu à des centaines de dounams de terres cultivées à Beit Furik.

Voilà maintenant une première liste des Palestiniens tués par des colons sionistes :

(Pendant que je recherchais les noms des martyrs, je suis tombé sur beaucoup d’autres noms de Palestiniens qui avaient été passé à tabac, blessés par balle, ou torturés à morts et dont les corps avaient été retrouvés à proximité des colonies mais comme je ne pouvais pas savoir s’ils avaient été tués par les colons sionistes ou pas les forces armées d’occupation, je ne les ai pas retenus).

1983
Said Iddin Hasan Dabri (39 ans), fut tué par balle par des colons sionistes le 26.07.1983
Jamal As’ad Nazzal (29 ans) fut tué par balle par des colons sionistes 26.07.1983
Samih Ammour (26 ans) fut tué par balle par des colons sionistes le 26.07.1983

1987
Le 08.12.1987 un colon israélien a écrasé délibérément quatre Palestiniens à Gaza et les a tué. Cela a déclenché la première Intifada contre la brutale occupation militaire israélienne. Les 4 martyrs sont :

Taleb Mohammad Abdullah Abu Zeid (46 ans) de Al Maghazi RC.
Isam Mohammad Hammoudeh (29 ans) de Jabalia RC.
Sha’baan Sa’id Nabhan (26 ans) de Jabalia.
Kamal Qadourah Hasan Hamoudeh (23 ans) de Gaza.

1988
Rabih Hussein Mahmoud Ghanim (16 ans) de Bitin, Ramallah, tué par balles par des colons sionistes le 11.01.1988
Mohammad Yousif Al-Yazuri de Rafah RC, Gaza, tué par balles par des colons sionistes le 12.01.1988
Ahmad Ali Odeh Al-Ibiat (45 ans) de Bethlehem tué par balles par des colons sionistes le 14.01.1988
Ali Mohammad Mahmoud Dahlan (25 ans), de Khan Younis, Gaza, tué par balles par des colons sionistes le 16.01.1988
Rawdah Mohammad Lutfi Najeeb (13 ans), de Baqa As-Sharqiyyeh, Tulkarim, tué par balles par des colons sionistes le 23.02.1988
Hijjeh Mahmoud Abu Allan (60 ans) de Ath-Thahriyyeh, Hébron, a été écrasé par des colons sionistes le 26.02.1988
Anwar Riziq Darwish ’Amerah Al-Ghrisi (29 ans), de Ni’lin, Ramallah, tué par balles par des colons sionistes après avoir été kidnappé à son domicile le 26.02.1988
Ra’id Mahmoud ’Awad Al-Bargouthi (17 ans), de ’Aboud, Ramallah, tué par balles par des colons sionistes le 28.02.1988
Ahmad Ibrahim Al-Jirn Al-Bargouthi (22 ans), de Ramallah, tué par balles par des colons sionistes le 28.02.1988
Khadir Mohammad Hamidah (35 ans), de Al-Mazra’a Ash-Sharqiyyah, Ramallah, tué par balles par des colons sionistes le 08.03.1988
Khamis Nim leir (11 ans), de Jérusalem, pendu par des colons sionistes le 10.03.1988 Arif Mohammad Hussein Abdo, de Jabal Al-Mukabbir, Jérusalem, est mort de ses brûlures après que des colons sionistes l’aient jeté dans le four de la boulangerie où il travaillait le 04.04.1988
Mousa Salih Mahmoud Bani Shamsi (20 ans), de Beta, Naplouse, tué par balles par des colons sionistes le 06.04.1988
Hatim Faiz Ahmad Said Jabir (22 ans), de Beta, Naplouse, tué par balles par des colons sionistes le 06.04.1988
Joudeh Abdallah Awwad, de Turmus’ayya, Ramallah, tué par balles par des colons sionistes le 05.05.1988
Husni Mohammad Al-Mahsiri (42 ans), de Ad-Doha, Beit Jala, a été tué par des colons sionistes le 15.05.1988
Ibrahim Msalam Abu Esheh Al-Wewi (71 ans), de Hébron, a été lapidé par des colons sionistes (qui lui ont brisé le crâne) le 15.05.1988
Ahmad Tawfiq Sha’lan (11 ans), de Dheisheh RC, Bethlehem, a été tué par des colons sionistes qui l’avaient kidnappé et qui ont jeté son corps dans un puits le 11.06.1988 Nishar Sharif Nassar Salameh (25 ans), de Beit Leed, Tulkarim, kidnappé et tué par des colons sionistes le 22.06.1988
Mousa Omar Mahmoud (54 ans), de Brouqeen, Naplouse, écrasé délibérément par un colon sioniste le 15.07.1988
Mohammad Sa’id Lhalid Kittaneh (27 ans), de An-Nazleh Ash-Sharqiyyeh, Tulkarim, tué et jeté dans un réservoir d’eau près de son village le 24.07.1988
Riyadh Odeh Mahmoud Khattab (28 ans), de Lufr Al-Lubbad, Tulkarim, écrasé délibérément par un colon sioniste le 25.07.1988
Khalil Mustafa Al-’Abadlah (40 ans), de Khan Younis, Gaza, est mort le 11.08.1988 de brûlures causées par des colons sionistes qui avaient mis le feu à la cabane dans laquelle les ouvriers palestiniens dormaient près de la colonie illégale de Ur Yahuda le 10.08.1988
Sa’id Ismail Abid (22 ans), de Rafah, Gaza, est mort le 12.08.1988 de brûlures causées par des colons sionistes qui avaient mis le feu à la cabane dans laquelle les ouvriers palestiniens dormaient près de la colonie illégale de Ur Yahuda le 10.08.1988
Nasim Ibrahim Abid (27 ans), de Al-Maghazi RC, Gaza, est mort le 15.08.1988 de brûlures causées par des colons sionistes qui avaient mis le feu à la cabane dans laquelle les ouvriers palestiniens dormaient près de la colonie illégale de Ur Yahuda le 10.08.1988
Mohammad Khalid Mahmoud Shqier (31 ans), de Tulkarim, tué par des colons sionistes le 24.08.1988
Mohammad Zain Ghazi Al-Karaki (18 ans), de Hébron, battu à mort par des colons sionistes le 30.09.1988
Kayed Hasan Abdel-Aziz Salah (42 ans), de Hébron, tué par balles par le fanatique colon terroriste, Rabbi Moshe Livinger, le 30.09.1988
Amr Abdel-Qader Abu Esha (21 ans), de Hébron, kidnappé et tué par des colons sionistes le 06.11.1988

1989
Ibtisam Abdil Rajim Bouziyyeh (13 ans) de Naplouse a été tué par balles par des colons sionistes le 29.05.1989
’Aziz Khamis ’Arar (21 ans) de Qarawit Bai Zaid, Ramallah, a été tué par balles par des colons sionistes le 23.06.1989
Issa Mohammad Ali Sbeih (29 ans) de Al-Khadir, Bethlehem, a été battu à mort par des colon sionistes le 18.11.1989

1990
Aziza Salim Jabir (27 ans) une mère enceinte de Hébron, a été tuée par le colon sioniste Nahshon Fols qui en tirant sur un groupe de Palestiniens l’a tuée et a blessé plusieurs autres Palestiniens le 06.08.1990

Voici le nom des Palestiniens tués par des colons sionistes et des soldats de l’armée d’occupation pendant le massacre de Al-Aqsa le 08.10.1990 :

Ribhi Hasan Rajabi,(61) tué par balles : 3x dos / 1x poitrine
Izz Eddine Hamideh Yassini,(15) tué par balles : 6x tête/torse/jambes
Fayez Abu Sneineh,(18) tué par balles : 1x cou-tête
Majdi Abu Sbeih,(17) tué par balles : 2x torse – abdomen
Ayman Ali Shami,(18) tué par balles : cou /dos
Majdi Abu Sneineh,(17) tué par balles : 5x poitrine
Burhan Rahman Kashour,(19) tué par balles : tête éclatée
Jadu Rajeh Zadeh,(24) tué par balles : 2x poitrine/tête
Ibrahim Ghurab,(31) tué par balles : 2x poitrine
Ibrahim Farhat Idkeidek,(16) tué par balles : 6x cou/côté/jambes
Maryam Makhtoub,(52) tué par balles : importante blessure à la tête
Mohammed Abu Sneineh,(30) tué par balles:3xtête/cou/bras
Nimer Dweik,(25) tué par balles : 4xoeil/poitrine/abdomen/main
Adnan Shteitwi Jinadi,(28) tué par balles:3x abdomen
Musa Abdel Sweiti,(27) tué par balles : 2xtête/côté
Fawzi Ismail Sheikh,(63) tué par balles : 1x tête
AbdelKarim Za Atreh,(40) tué par balles : point d’impact non connu

1994
Voici le nom des Palestiniens tués par le terroriste sioniste Baruch Goldstein, d’autres colons sionistes et l’IOF lors du massacre de la mosquée Ibrahimi le 25.02.1994 :

1 Ra’id Abdel-Muttalib Hasan An-Natsheh (20 ans)
2 ’Ala’ Badir Abdel-Halim Taha Abu Sneneh (17 ans)
3 Marwan Mutlaq Hamid Abu Nijmeh (32 ans), père de 6 enfants
4 Thiab Abdel-Latif Hirbawi Al-Karaki (24 ans)
5 Khalid Khalawi Abu Hussein Abu Sneineh (58 ans), père de 8 enfants
6 Nuriddin Ibrahim Abdel-Muhtasib (22 ans)
7 Mohammad Kifah Abdel-’Iz Zakariya Maraqa (11 ans)
8 Mahmoud Sadiq Mohammad Abu Za’nouneh (49 ans), père de 4 enfants
9 Sabir Mousa Husni Katbeh Bdeir (37 ans), père de 4 enfants
10 Nimir Mohammad Nimir Mujahid (34 ans),père de 4 enfants
11 Kamal Jamal Abdel-Ghani Qafeshah (13 ans)
12 ’Arafat Mousa Yousif Burqan (28 ans), père de 4 enfants
13 Raji-Izzen Abdel-Khaliq Gheith (47 ans)
14 Walid Zuheir Mahfouth Abu Hamdieh (13 ans)
15 Sufian Barakat ’Ouf Zaydeh (21 ans)
16 Jamal ’Ayid Abdel-Fattah An-Natsheh (48 ans), soutien de famille de 13 personnes
17 Abdel-Haq Ibrahim Abdel-Haq Al-Ja’bari (55), soutien de famille de 13 personnes
18 Sliman ’Awwad ’Ilyan Al-Ja’bari (37 ans), père de 10 enfants
19 Tariq ’Adnan Mahmoud ’Ashour Abu Sneineh (14 ans)
20 Abdel-Rahim Abdel-Rahman Salameh (48 ans), soutien de famille de 13 personnes
21 Jabir ’Arif Abu Hadid Abu Sneineh (11 ans)
22 Hatim Khadir Nimir Al-Fakhouri (26 ans), père de 2 enfants
23 Salim Idris Falah Idris (27 ans), père de 2 enfants
24 Rami ’Arafat Ali Ar-Rajji (11 ans)
25 Khalid Mohammad Hamzah Abdel-Rahman (18 ans)
26 Wa’il Salah Ya’coub Al-Muhtasib (28 ans), père de 3 enfants
27 Zidan Hamoudeh Abdel-Majid Hamid (26 ans), père de 4 enfants
28 Ahmad Abdallah Mohammad Taha Abu Sneineh (25 ans)
29 Talal Mohammad Daoud Mahmoud Dandash (26 ans), sa femme était enceinte
30 ’Atiyah Mohammad ’Atiyah As-Salaymeh (33 ans), père de 5 enfants
31 Ismail Faiz Ismail Qufesheh (28 ans), père d’un enfant et sa femme était enceinte
32 Nadir Salam Salih Zahdeh (19 ans)
33 Ayman Ayyoub Mohammad Al-Qawasmi (21 ans)
34 ’Arafat Mahmoud Ahmad Al-Bayid (28 ans), père de 3 enfants
35 Abdel Rahim Abu Sneineh
36 Akram Kafisheh
37 Akram Joulani
38 Amjad Abdallah Sandal
39 Ayed Abu Hadid
40 Diab Muhtasab
41 Fawaz Zughair
42 Hamad Abu Nijmeh
43 Iyad Karaki
44 Khairi Aref Abu Hadid
45 Kifah Abdul Mu’az Marakeh
46 Marwan Abu Shareh
47 Raji Arafat Rajabi
48 Tariq Abdeen
49 Yasser Diab Kafisheh
50 Yazen Abdul Mu’ti Marakah
51 Yusef Hroub
52 Zeidan Jabber
53 Zein Gheith
54 Ziad Kafisheh
55 Mohammed Yusef Ghayatheh, tué par balles par un colon sioniste près de l’hôpital de Beit Jala, Bethlehem

1996
Hilmi Shushah (10 ans) de Husan, Bethlehem tuée par un colon sioniste le 24.09.1996. Hilmi et ses amies rentraient de l’école quand un colon les a arrêtées et a battu Hilmi à mort

1997
Isam Rashad Arafah (22 ans) de Hébron tuée par des colons sionistes

1998
1 Hani Salah Abu Hajaj (18 ans) de Khan Younis, Gaza, renversé par la voiture d’un colon le 01.05.1998
2 Ahmad Sllan Hamed (26 ans) de Qaryout, Naplouse, tué par balles par un colon sioniste le 06.05.1998
3 Khairi Mousa Alqam (51 ans) de Jérusalem, tué à coups de couteau par un colon le 13.05.1998
4 Anwar Ibrahim Ali (26 ans) de Sgufat RC, Jérusalem tué d’un coup de couteau par un colon le 10.06.1998
5 Abdel Majid Abu Turkiyyeh (48 ans) de Hébron fut attaqué par 3 colons qui l’ont tué à coups de barre de fer le 16.06.1998
6 Eyad Rauhi Karabsa (18 ans) de Bytonia, Ramallah, tué par balles par un colon en revenant de l’école le 17.09.1998
7 Lina Abu Arram (5 ans) de Yatta, Hebron, fut écrasée par un colon le 20.10.1998 8 Khalil Ibrahim Ikhshimat (44 ans) de Anata, Jérusalem, tué d’un coup de couteau par un colon le 26.10.1998
9 Mohammad Sleiman Zalmot (70 ans) de Naplouse, fut tué par balles par un colon pendant qu’il récoltait ses olives le 27.10.1998
10. Osama Mousa An-Natsheh (40 ans) de Jérusalem, tué d’un coup de couteau par un colon le 2.12.1998
11. Nassir Ireqat (17 ans) de Jérusalem fut tué par balles par un colon le 7.12.1998

1999
Des colons israéliens ont écrasé Mohammad Ali Al-Baddarin (12 ans) de As-Samou’ à Hébron, le 27.2.1999

2000
Sarah Abdel Athim Hasan Abdel Haq (18 mois) de Talfit, Naplouse, tuée par balles par un colon sioniste le 01.10.2000
’Isam Judeh Mustafa Hammad (39 ans) de Um Saffa, Ramallah, torturé à mort par des colons sionistes après son arrestation le 09.10.2000
Mohammad ’Udwan (39 ans) de Kufl Harith, Naplouse,écrasé par un colon sioniste le 11.10.2000
Mohammad Ghassan Buziyyeh (49 ans) de Salfit, écrasé par un colon sioniste le 11.10.2000
Mahir Mohammad Mutlaq (24 ans) de Naplouse, tué par un colon sioniste le 11.10.2000 Fareed Nasasrah (28 ans) de Beit Fourik, Naplouse, tué par balles par des colons sionistes le 17.10.2000
Ibrahim Abdel Rahman Al-’Aallama (24 ans) de Beit Ummar, Hebron, tué par balles par des colons sionistes le 18.10.2000
Zahi ’Arda (35 ans) de ’Askar RC, Naplouse, tué par balles par des colons sionistes le 19.10.2000
Ahmad Amin Abdel Min’im Al-Khuffash (7 ans) de Salfit, Naplouse, écrasé par un colon sioniste le 07.11.2000
Mohammad Abdallah Diriyyeh (70 ans) de Naplouse, écrasé par un colon sioniste le 08.11.2000
Mustafa Mahmoud Ilyyan (50 ans) de Askar, Naplouse, tué par une énorme pierre jetée sur sa voiture par des colons sionistes le 14.11.2000
Shadi Ahmad Zaghloul (14 ans) de Husan, Bethlehem, écrasé par un colon sioniste le 30.11.2000
Hasan Ali Shahin Abu Mreish (20 ans) de Beytounia, Ramallah, torturé à mort et tué avec un instrument tranchant après avoir été kidnappé à son domicile par des colons sionistes le 08.12.2000
Mohammad Hamid Shalash (18 ans) de Aboud, Ramallah, tué par balles par un colon sioniste le 17.12.2000
Rashid Barhoum (24 ans) de Rafah, Gaza, tué par des colons sionistes le 21.12.2000
Najib Mohammad Ibeido de Hébron, tué par des colons sionistes le 22.12.2000
Sarhan Abu Rmeileh (31 ans) étranglé et tué à coups de couteau par des colons sionistes le 25.12.2000

2001
Arij Sabir Al-Jabali (19 ans) de Hébron, fut tué par balles par un colon sioniste le 05.01.2001
Un Palestinien de At-Tira fut tué à coup de couteau par des colons le 06.01.2001 Mohammad Ahmad Abu Suf (37 ans) de Haris, Naplouse, fut tué par des colons sionistes le 08.01.2000
Abdel Hamid Ahmad Al-Khrouti (34 ans) de Gaza, fut tué par balles par des colons sionistes le 08.01.2000
Un Palestinien de Laqyeh, An-Naqab fut torturé à mort par des colons sionistes le 09.01.2000
Walid Khalil Al-Awadi (37 ans) de Gaza fut torturé et tué par balles par des colons sionistes qui l’avaient kidnappé le 17.01.2001
Safwat Isam Qishta (16 ans) le Rafah., Gaza, fut tué par balles par les services de sécurité dans une colonie sioniste le 25.01.2001
Ma’zouza Ar-Rimawi se rendait à l’hôpital quand elle a été arrêtée par des colons sionistes, ce qui a causé sa mort le 26.02.2001
Ahmad Hassan ’Allan (25 ans) de Qariour, Naplouse fut tué par balles le 03.03.2001 par un colon
Mohammad Ismail Hashim Nassar (10 ans) de Dahyat Al-Barid, Jérusalem fut battu à mort par des colons sionistes le 16.03.2001
Jabri Ahmad Hanashah (40 ans) de Dura, Hébron fut battu à mort par des colons sionistes le 23.03.2001
Kifah Khalid Zu’rub (18 ans) de Gaza, fut tué par des chiens furieux que les colon sionistes avaient lâché sur lui le 11.05.2001
Ziyad Mahmoud Abu Eid (32 ans) de Deir Dibwan, Ramallah fut tué par balles par des colons sionistes le 03.06.2001
Ayed Mahmoud Abu Eid (38 ans) de Deir Dibwan, Ramallah fut tué par balles par des colons sionistes le 03.06.2001
Mazin Al Julani (34 ans) de Anata, Jérusalem fut tué par balles par des colons sionistes le 03.06.2001
Khalid Tantawi (17 ans) de Gaza fut tué par un colon sioniste le 07.06.2001
Ashraf Bardawil (27 ans) de Tulkarim fut tué par des colons sionistes qui firent sauter sa voiture le 07.06.2001
Jamil Qasim Mohammad At-Turk (47 ans) de Ad-Dik, Salfit, fut battu à mort le 10.6.2001
Hikmat Al-Malalha (17 ans) de Nseirat RC, Gaza, fut tué par des roquettes tirées de la colonie de Nitsarim le 10.06.2001
Nasra Al-Malalha (65 ans) de Nseirat RC, Gaza, fut tué par des roquettes tirées de la colonie de Nitsarim le 10.06.2001
Salima Al-Malalha (35 ans) de Nseirat RC, Gaza, fut tué par des roquettes tirées de la colonie de Nitsarim le 10.06.2001
Awni Haddad (42 ans) de Hébron fut tué par des colons sionistes le 13.06.2001
Ahmad Mahmoud Mohammad Ash-Sheikh (70 ans) de Naplouse, fut écrasé par un colon sioniste le 18.06.2001
Fatima I’layan Abu Farwa (71 ans) de Qalqilya fut écrasée par un colon le 19.06.2001
Diya’ Marwan At-Tmeizi (3 mois) de Ithna, Hébron, fut tué par balles par des colons sionistes le 19.07.2001
Mohammad Hilmi At-Tmeizi (23 ans) de Ithna, Hébron, fut tué par balles par des colons sionistes le 19.07.2001
Mohammad Salamah At-Tmeizi (20 ans) de Ithna, Hébron, fut tué par balles par des colons sionistes le 19.07.2001
Khalid Arafat Isa Al-Batsh (3 ans) de Hébron, fut tué par des colons sionistes le 09.09.2001
Ra’fat Mohammad Ihmeidan (25 ans) de Ramallah, fut tué par balles par des colons sionistes le 13.09.2001
Mustafa Abu Mousa (34 ans) de Deir Al-Balah, Gaza, fut tué par balles par des colons sionistes le 20.09.2001
Ahmad Ibrahim I’biat (24 ans) de Bethlehem, fut tué à coups de couteau par des colons sionistes le 16.10.2001
Ahmad Abu Mustafa (13 ans) de Khan Younis, Gaza, fut tué par balles par des colons sionistes le 12.11.2001
Ibrahim Mousa Yousif Hanani Ghalmi (80 ans) de Beit Fourik, Naplouse, fut écrasé par un colon sioniste le 28.11.2001

2002
Luiai Ahmad Mousa Udeili (16 ans), de Ussarin fut tué par balles par un colon le 31.1.2002
Samir Ziad Abu Mayyaleh (14 ans) de Ath-Thuri, Jérusalem, fut tué dans des circonstances suspectes après avoir été kidnappé par des colons le 08.02.2002
Alaa’ Hatem Fayiz Abdel Haj (19 ans) de Deir Abu Dhaif, Jénine, fut tué par balles le 2.4.2002 par un groupe sioniste qui en revendiqua plus tard la responsabilité Othman Idris Abdel Hamid Shihadeh (23 ans) de Burin, Naplouse, fut tué par balles par un colon sioniste le 21.06.2002
Nivin Mousa Jamjoum (14 ans), de Hébron fut tué par balles par un colon sioniste le 28.07.2002
Ata Mahmoud Ibrahim Nimir (68 ans), de Al-Jib, Jérusalem mourut après avoir été écrasé par un colon sioniste le 29.07.2002
Jihad Mousa Mohammad Al-’Athra (6 ans), de Yatta, Hébron, mourut après avoir été écrasé par un colon sioniste le 26.08.2002
Hani Yousif Bani Murra (26 ans), de ’Aqraba, fut tué par balles par des colons sionistes le 06.10.2002

2003
Khleif Abdil Rahman Khleif (85 ans) de Azzoun, Qalqilya, fut écrasé par un colon sioniste le 02.01.2003
Rayiq Mas’oud Abu Muhsin (30 ans) de Tubas, Jénine, fut tué par balles par un colon sioniste le 30.04.2003
Mahmoud Mohammad Amin Hanni (23 ans) de Naplouse, fut tué par un colon sioniste le 01.05.2003
Azhar Anan Hanni (18 ans) de Naplouse, fut tué par un colon sioniste le 01.05.2003
Yazan Ibrahim At-Tal (11 ans) de Naplouse, fut tué par un colon sioniste le 12.07.2003
Hamdan Mahmoud Hindi Al-’Arramin (81 ans) de Si’ir, Hébron, fut écrasé par un colon sioniste le 14.11.2003

2004
Salman Safadi (16 ans) de Naplouse, fut roué de coups et tué par balles par des colons sionistes le 27.10.2004

2005
Mohammad Ali Hasan Mansour (49 ans), de Furf Al-Jalil, Naplouse, fut tué par un colon sioniste le 17.08.2005
Khalil Mohammad Ra’ouf Wleiwil (40 ans) de Qalqilya, fut tué par un colon sioniste le 17.08.2005
Bassam Mousa Tawafsheh (40 ans) de Sinjil, Ramallah, fut tué par un colon sioniste le 17.08.2005
Usama Mousa Tawafsheh (30 ans) de Sinjil, Ramallah, fut tué par un colon sioniste le 17.08.2005
Mousa Jamal Ibrahim Al-Alami (12 ans) de Hébron, fut tué par un colon sioniste le 27.07.2005
Hazar Adil Turki (23 ans) de Shafa Amre, fut tué par un colon sioniste le 05.08.2005
Dina Adil Turki (21 ans) de Shafa Amre, fut tuée par un colon sioniste le 05.08.2005
Nadir Al-Hayik (55 ans) de Shafa Amre, fut tué par balles par un colon sioniste le 05.08.2005
Michel Bahhout (56 ans) de Shafa Amre, fut tué par balles par un colon sioniste le 05.08.2005
Yousif Mohammad Ghazal (80 ans) de Hébron, fut tué par un colon sioniste le 17.10.2005
Abdallah Faraj Yahya At-Tamimi (18 ans) de Ramallah, fut tué par un colon sioniste le 22.10.2005

2006
Hussein Fahmi Ali Mardawi (48 ans) de Habla, Qalqilya, fut tué par balles par un colon sioniste le 06.08.2006
Yousif Hilal Badhah (12 ans), fut tué par un colon sioniste le 10.02.2006
Ahmad Hilal Badhah (12 ans), fut tué par un colon sioniste le 10.02.2006
Amal Hammad Al-Birawi (36 ans), de Yatta, Hébron, fut tué par un colon sioniste le 15.02.2006

2007
Mohammad kamal Battat (30 ans), fut tué par un colon sioniste le 18.01.2007
Yousif Wail Karawi (32 ans), fut tué par un colon sioniste le 10.03.2007
Mohammad Hamdan Ibrahim Bani Jaber (51 ans), de Aqraba, Naplouse, fut tué à coups de couteau par un colon sioniste le 25.03.2007
Silmi Salim Nimir Hajjar (62 ans), fut tué par un colon sioniste le 12.05.2007
Ahmad Daoud Jum’a (69 ans), fut tué par un colon sioniste le 29.06.2007
Ahmad Mahmoud Al-Khatib (27 ans) de Kufr Manda, fut tué par balles par un colon sioniste le 10.08.2007
Mohammad Nasim Salim Abu Yacoub (14 ans) de Kufl Haris, Salfit, fut écrasé le 17.09.2007
Kamal Mohammad Hamed Abdel qadir (40 ans) de Tulkarim fut écrasé le 21.10.2007
Wasfi Al-Khatib (27 ans) de Qibya, Ramallah, fut écrasé par un colon le 29.12.2007

2008
Mohammad Salih Mohammad Shreitih (18 ans) de Al-Mazra’a fut tué par balles par un colon sioniste le 03.03.2008
Abdel Latif Ali Mohammad Hroub (21 ans) de Kharas, Hébron, fut tué par balles par un colon sioniste le 31.03.2008
Sharif Bajjas Farid Shtayyeh (15 ans) de Salim, Naplouse fut écrasé par un colon sioniste le 07.04.2008
Rashad Ali Khatir (20 ans) de Ein Sinya, Ramallah fut tué par balles par un colon sioniste le 09.05.2008
Yahia Atiya Fahmi Bani Munya (18 ans) de Aqraba, Naplouse fut kidnappée et tuée par balles par un colon sioniste le 27.09.2008

2009
Nasr Mustafa Daoud Odeh (16 ans) de ’Azzoun, Naplouse fut tué par balles par un colon sioniste le 13.01.2009
Rabah Hjazi Mohammad Sidr (17 ans) de Hébron fut tué par balles par un colon sioniste le 17.04.2009
Amjad Mohammad Khadir Abu Khdeir (33 ans) de Shu’fat, Jérusalem fut tué par balles par un colon sioniste le 02.06.2009

2010
Aysar Yasir Al-Zaben (16 ans) de Al-Ma’sara, Ramallah fut tué par balles par un colon sioniste le 14.05.2010
Fatima Sabarneh (55 ans) de Beit Ummar, Hébron, fut écrasée par un colon sioniste le 31.05.2010
Mazen Al-Jamal (48 ans) de Hébron, fut écrasé par un colon sioniste le 02.06.2010

reham alhelsi

 

 

Pour consulter l’original : http://avoicefrompalestine.wordpres...

Traduction : D. Muselet

URL de cet article
http://www.legrandsoir.info/Les-colons-sionistes-Une-longue-histoire-de-terrorisme.html

Commenter cet article