Et si le Liban avait du pétrole… Les Echos

Publié le par ag94

020636567194_web.jpg

 

Le Liban est-il en passe de devenir une puissance pétrolière et gazière ? Longtemps cette question a fait sourire. Mais, depuis peu, affirme « L'Orient-Le Jour », elle revient avec force. Au point qu'on peut se demander, selon le quotidien, pourquoi les autorités qui se sont succédé à la tête du pays ont tant tardé à ouvrir le dossier. Certes, dans les années 2000, le président Emile Lahoud avait évoqué cette question avec le Premier ministre de l'époque, Rafic Hariri. Une « société française » avait même proposé de faire des forages offshore. Mais tout cela n'avait rien donné en raison des querelles politiques et de l'omniprésence des Syriens. Depuis lors, « au moins officiellement, le Liban est souverain ». Pourtant gouvernement et Parlement ne parvenaient pas à faire taire leurs rivalités. Mais l'électrochoc est arrivé : Israël s'est décidé à commencer des recherches, vraisemblablement dès 2012, au large de ses côtes, et a « multiplié les menaces à l'égard du Liban pour l'empêcher de revendiquer ses droits légitimes sur les fonds marins dans une zone qui pourrait être controversée ». Ainsi, selon le journal, des députés ont commencé à examiner, à huis clos, un projet de loi « sur les gisements pétroliers et gaziers ». Le gouvernement estime pour sa part que les travaux parlementaires pourraient se fondre avec son propre projet, qui prévoit notamment la création d'un fonds souverain. Lequel pourrait être abondé par les éventuelles recettes pétrolières et servirait à réduire la dette et à financer des investissements.

 

http://www.lesechos.fr/info/analyses/020636248544-et-si-le-liban-avait-du-petrole-.htm

Commenter cet article