Amour et barbarie - Les roses de Palestine ne mourront pas

Publié le par ag94


ysvqolec.jpgA la Saint-­Valentin, nous serons des milliers à nous regarder, les yeux débordant d’amour. Nous échangerons des mots doux et des roses rouges. Pour cette occasion 50 millions de fleurs seront expédiées par Israël en Europe et y seront vendues avec le sceau « Made in Holland » !

Nous serons des milliers à tendre les mains troublantes d’émotions.

Nous serons des milliers à offrir des millions de ces roses pour témoigner notre passion à ceux qui nous comblent de tendresse, à ceux que nous aimons.

Combien d’entre nous savent que ces roses d’amour sont produites par l’occupation, la colonisation et des crimes de guerre.

Combien d’entre nous savent que ces roses d’amour sont entachées par la barbarie d’un Etat puissant né il y a soixante ans sur une terre qui n’est pas la sienne et que pour ce faire Israël a plongé des millions de Palestiniens dans la douleur, la pauvreté, l’insécurité, la peur et l’humiliation.

Combien d’entre nous savent que les Palestiniens sont privés depuis si long temps des joies de l’amour qu’ils ont eu le temps d’oublier le parfum des roses.

Les roses que nous offrirons à la Saint Valentin ont été violées par une barbarie qui ne respecte rien, ni fleur, ni terre, ni mémoire, ni histoire.

Que la rose rouge que nous allons offrir est entachée de sang.

Malgré tout, les roses de Palestine ne mourront pas !

 

 

* Nabil El-­Haggar est universitaire d’origine palestinienne 


nabil.elhaggar@gmail.com

Commenter cet article