la marche vers un état unique en Palestine par Comaguer

Publié le par ag94


 Toutes les impasses ayant désormais été parcourues avec leur cortège d'horreurs et le droit international ne pouvant plus , sous peine de perdre tout crédit, tolérer la poursuite des massacres, de l'apartheid, de l'incarcération d'un peuple entier, les partisans d'un Etat unique mettant un terme à une division ethnico-religieuse réactionnaire se font plus nombreux.

La première expression collective de cette position remonte à la déclaration de Londres de Novembre 2007 rédigée et signée par de nombreux intellectuels (voir liste des auteurs et des premiers signataires in fine).

Mais le mouvement s'accélère et gagne les Etats-Unis, pilier du soutien mondial au sionisme.

Ainsi après un appel d'universitaires étasuniens sous forme de lettre ouverte adressée en Janvier 2009 à Barack Obama laquelle a recueilli des milliers de signatures sur les campus, c'est au tour de la CIA elle-même d'annoncer dans un récent rapport la fin prochaine - encore qu'insoutenablement lointaine pour les palestiniens emmurés - de l'Etat d'Israël et son remplacement par un Etat unique rassemblant les palestiniens et ceux des citoyens israéliens qui choisiront de rester sur place dans le cadre d'une république égalitaire.

L'existence de ce rapport vient d'être dévoilée par FRANKLIN LAMB , un juriste étasunien qui s'est exprimé à ce sujet sur une chaine de télévision Us (PRESS TV) et dont les propos ont été repris par le quotidien turc en ligne (http://en .timeturk.com)

Le rapport prévoit la disparition de l'Etat d'Israël dans les 20 ans qui viennent. Dans ce laps de temps s'opérerait un double mouvement de population : les réfugiés palestiniens regagneraient leur pays, tandis que deux millions d'israéliens partiraient vers les Etats-Unis et qu'un million ou plus partirait vers la Russie et l'Europe. Il s'agirait, à l'échelle des grands transferts de population qu'a connus le monde comme ceux engendrés par exemple par la partition de l'Inde et du Pakistan, d'un mouvement assez facile à maitriser si l'on songe à l'ampleur des moyens financiers qui sont aujourd'hui mis à la disposition du sionisme pour poursuivre sa sale politique coloniale. Les Milliards de dollars qui ont servi et servent encore à la colonisation de la terre palestinienne et au financement de la terreur militaire sioniste peuvent servir à installer les futurs émigrants là où ils le souhaiteront et à redonner des maisons et des terres aux palestiniens spoliés. Le rapport, qui rappelle la rapidité avec la quelle le régime d'apartheid sud africain s'est écroulé, souligne que d'ores et déjà 500 000 israéliens ont un passeport étasunien et que 300 000 israéliens avec la double nationalité vivent dans la seule Californie. Il confirme que les demandes de passeport étranger par les citoyens israéliens se multiplient ce que le régime sioniste tend à dissimuler autant qu'il le peut.

Certes un rapport n'est qu'un rapport et la CIA n'est qu'une des institutions de l'appareil d'état étasunien et ce rapport n'est pas, loin s'en faut, l'expression de la politique présente d'OBAMA qui a, au contraire décidé de continuer à financer l'Etat sioniste. Mais cette nouvelle condamnation des principes fondamentaux du régime sioniste confirme que ce régime est, après la publication du livre de Mearsheimer et Walt *, de plus en plus considéré aux Etats-Unis comme une aberration, une monstruosité et que l'obsession obsidionale, sécuritaire et raciste qui hante l'esprit des sionistes est une véritable pathologie mentale générant des actes de plus en plus inhumains. De surcroit l'affirmation de puissance d'un régime théocratique dans cette région du monde ne peut que favoriser la crispation théocratique de ses voisins et une militarisation démesurée au détriment de toute politique de développement.

Tout doit être fait et le mouvement de soutien au peuple palestinien doit en faire son objectif stratégique pour que cette grande transformation s'effectue dans le plus bref délai possible, pour que cessent au plus tôt les souffrances et l'exil du peuple palestinien et pour sortir cette région du monde d'un conflit presque vieux d'un siècle que l'impérialisme anglo-saxon y a installé pour les seuls besoins de sa domination.

Vingt ans, c'est trop long !

COMAGUER

* « Le lobby israélien et la politique étrangère américaine »

Rédacteurs de la declaration de Londres

Ali Abunimah, Chicago
Naseer Aruri, North Dartmouth, Massachusetts
Omar Barghouti, Jerusalem
Oren Ben-Dor, London
George Bisharat, San Francisco
Haim Bresheeth, London
Jonathan Cook, Nazareth
Ghazi Falah, Akron, Ohio
Leila Farsakh, Boston
Islah Jad, Ramallah
Joseph Massad, New York
Ilan Pappe, Totnes, UK
Carlos Prieto del Campo, Madrid
Nadim Rouhana, Haifa
The London One State Group

Signataires

Nahla Abdo, Ottawa
Rabab Abdul Hadi, San Francisco
Suleiman Abu-Sharkh, Southampton, UK
Tariq Ali, London
Samir Amin, Dakar
Gabriel Ash, Geneva, Switzerland
Mona Baker, Manchester, UK
James Bowen, Cork, Ireland
Daniel Boyarin, Berkeley
Lenni Brenner, New York City
Eitan Bronstein, Tel Aviv
Michael Chanan, London
Lawrence Davidson, West Chester, Pennsylvania
Uri Davis, Sakhnin
Raymond Deane, Dublin
Angelo D'Orsi, Turin
Haidar Eid, Gaza
Samera Esmeir, Berkeley
Claudine Faehndrich, Neuchatel, Switzerland
Arjan El Fassed, Utrecht
As'ad Ghanem, Haifa
Jess Ghannam, San Francisco
Ramon Grosfoguel, Berkeley
Laila al-Haddad, Gaza
Haifa Hammami, London
Alan Hart, Canterbury
Jamil Hilal, Ramallah
Isabelle Humphries, Cambridge, UK
Salma Jayyusi, Boston
Claudia Karas, Frankfurt
Ghada Karmi, London
Hazem Kawasmi, Ramallah
Joel Kovel, New York City
Ronit Lentin, Dublin, Ireland
Malcolm Levitt, Southampton, UK
Yosefa Loshitzky, London
Saree Makdisi, Los Angeles
Nur Masalha, London
Ugo Mattei, Turin
Sabine Matthes, Munich
Walter Mignolo, Raleigh-Durham
Yonat Nitzan-Green, Winchester, UK
Gian Paolo Calchi Novati, Pavia, Italy
Kathleen O'Connell, Belfast
Rajaa Zoa'bi O'mari, Haifa
One Democratic State Group, Gaza
Gabriel Piterberg, Los Angeles
Claudia Prestel, Leicester
Mazin Qumsiyeh, New Haven
Michael Rosen, London
Emir Sader, Buenos Aires/Rio de Janeiro
Guenter Schenk, Strasbourg
Jules Townshend, Manchester, UK
Danilo Zolo, Florence

Comaguer, mode d'emploi

S'abonner au bulletin et nous écrire : comaguer@nomade.fr
Nous écouter : sur Radio galère 88.4 MHZ (région marseillaise)
ou sur Internet : radio.galere.free.fr
Les carnets de Comaguer : chaque mardi de 15h à 16h
Rediffusion le Jeudi de 11h à 12h
Les dossiers de Comaguer : le 2° mercredi de chaque mois de 20h à 21h30

Les émissions les plus récentes peuvent être téléchargées sur le site de Radio-Galère - rubrique « Programmes » ou écoutées en différé - rubrique « archives »

Les archives de Comaguer : http://comaguermarseille.free.fr

Commenter cet article